Au lendemain du Referendum, Seckou Keita vous donne rendez au Royal Festival Hall à Londres

 

20 ans d’expérience dans la musique, Seckou Keita n’est plus à présenter. Aujourd’hui, samedi 25 juin, ce natif de Ziguinchor va se produire devant un public anglais. Au lendemain de ce déroutant referendum, l’artiste compte faire voyager les londoniens afin de les faire oublier leurs problèmes. Entretien avec un grand artiste sénégalais.

 

Pour ceux qui ne connaissent pas Seckou Keita, une brève présentation sera la bienvenue. Qui est Seckou



Seckou Keïta célèbre cette année 20 ans de carrière internationale. Né à Ziguinchor en Casamance, Seckou Keita est un descendant de la lignée royale des Keïta du Mali. Il grandit dans la famille de sa mère, les Cissokho et s’initie aux percussions, au chant et à la kora à l’âge de sept ans, principalement auprès de son oncle Solo Cissokho. Sa carrière internationale débute en 1996 par une participation au festival de Forde, en Norvège, aux côtés de musiciens cubains et scandinaves, puis se prolonge par une collaboration avec le violoniste indien L. Subrimanium, une rencontre qui donne lieu à une tournée en Inde l’année suivante. En 1999, Seckou s’installe à Londres, tourne dans le monde entier, joue à l’occasion de la Première du Roi Lion à Londres, fait les premières parties de Salif Keïta et de Youssou N’Dour à l’occasion de leurs tournées anglaises. En 2003, il produit et tourne avec les Jalikunda Cissokho. En 2005, il collabore avec Mamady Keita sur un album live. Sur la même période et pendant près de 8 ans, il tourne dans plus de 30 pays et sur plus de 800 dates sous le nom de Seckou Keita Quintet. En même temps, il mène de nombreux projets collaboratifs :  la direction artistique du projet  Bantamba Syndicate à l’occasion des concerts organisés pour les JO de Londres en juillet 2012, des collaborations avec Philippe Fournier, directeur de l'Orchestre Symphonique de Lyon et il soutient des projets environnementaux au Royaume-Uni et en Afrique de l’Est. En 2012, il sort un album avec la harpiste du pays de Galle Catrin Finch. Un nouveau challenge artistique qui lui vaut de nombreux prix et distinctions dans les milieu de la musique du Monde. Son album solo tant attendu, sort en 2015 et lui vaut également le prix du meilleur album du continent africain et Moyen-Orien dans le conteste organisé par Songlines, le plus grand magazine des musique du Monde en Angleterre. Depuis 2016, Il ne cesse de tourner et d'être appelé à participer à de nouveaux projets artistique, tout en préparant la sortie de son prochain album, 'Transparent Water' en Février 2017 avec le légendaire pianiste cubain Omar Sosa.  



Quelles sont vos relations avec l’orchestre syrien

 

 

Cette année,  Damon Albarn et Paul Weller m'ont approché pour collaborer sur ce nouveau projet d'Africa Express. Je n'étais pas très familier à la musique de l'Orchestre Syrien, mais je suis toujours ouvert aux nouveaux challenges quand la musique est au rendez-vous. C'est une manière de continuer de me prouver, et de prouver au monde entier qu'il existe un langage universel de paix et de bonheur qui est véhiculé au mieux à travers la Musique. Tous les musiciens de ce projets se découvrent et nous prenons grand plaisir à nous connecter pour créer une énergie envoutante. 



Que reservez-vous au public londonien  aujourd’hui, samedi 25 juin



La musique est un bain d'émotion et c'est exactement ce qu'ensemble, Seckou et tous les musiciens réservent au public ce soir, 25 juin. Ils ont le privilège de se produire sur l'une des plus belles scènes de Londres, au Royal Festival Hall. Il est clair qu'ils espèrent faire voyager ce public. La situation en Angleterre est délicate, particulièrement après ce referendeum qui a tellement divisé les esprits. Leur souhait est également de panser les plaies et de redonner de l'énergie au public pour qu'il puisse se donner les moyens d'affronter ce nouveau challenge avec sérénité et courage. 


Peut-on espérer des concerts au Sénégal

 

Malheureusement pas pour l'instant. Seckou retourne régulièrement dans son pays adoré au moins 4 à 5 fois par an. Il espère vivement pouvoir se produire là bas pour faire partager une musique qui a tellement voyagé. Pourquoi pas dans le cadre de son prochain album 'Transparent water'  avec le pianiste  Cubain  Omar Sosa.  Inchallah

 

 

Pour suivre le concert de l'Orchestre Syrien avec Damon Albarn et ses invités sera diffusé en live streaming depuis le Royal Festival Hall à Londres ce samedi 25 juin à 18h30. Tout cela avec le seul et unique Seckou Keita. Allez vers ce lien :   

https://www.youtube.com/watch?v=aH_FP67cLP0&app=desktop

 

Par ailleurs, vous pouvez suivre le concert intégral en allant vers ce lien : 

 

https://www.youtube.com/watch?v=aH_FP67cLP0&feature=youtu.be

 

 

 

Loading...
Loading...